Quelques astuces pour bien rédiger une dissertation

La production d’un texte comprend de nombreuses opérations. Voici quelques astuces pour rédiger n’importe quel type de dissertation.

Les techniques de rédiger l’introduction

L’introduction d’une dissertation est le premier élément qu’un examinateur lira. Elle constitue une partie primordiale, car elle met en avant le sujet. Elle vous permet également de poser le sujet et d’exposer le problème auquel vous donnerez des réponses dans le développement. Sachez que l’introduction d’une dissertation ne doit pas être long (10 à 15 lignes environ). De plus, elle s’adresse à un lecteur qui ne sait pas le sujet. Il est important de la rédiger avec soin en évitant les fautes d’orthographe dès le début de la phrase. À part cela, l’introduction doit comporter une phrase d’accroche, la définition termes et reformulation du sujet, une problématique et l’annoncé du plan. En ce qui concerne la problématique, celle-ci est fondamentale dans l’introduction de la dissertation. Elle régit la totalité du texte et sa progression logique. Pour l’annonce du plan, celui-ci est l’étape finale de l’introduction. Elle est rattachée à la problématisation du sujet. Pour cause, elle doit susciter logiquement l’analyse du sujet.

Rédiger le développement d’une dissertation

Le développement du texte est le cœur de la synthèse d’une dissertation. Il comprend souvent des parties et ces dernières comportent des paragraphes. Chaque sous-partie expose un argument clairement certifié dès la première phrase. Vous pouvez annoncer explicitement l’argument à énoncer. Dès le début d’une partie, indiquez clairement l’idée générale à traiter. Expliquez aussi votre raisonnement en montrant sa pertinence pour répondre à la problématique du texte. N’oubliez pas d’illustrer votre argument par un exemple. L’enchainement des parties est aussi une opération à privilégier dans le développement. Entre chaque paragraphe s’introduit une phrase de transition. Cette dernière récapitule ce que vous venez d’énoncer et annonce ce qui vous allez parler, et ce, en quelques lignes. Elle a pour rôle de faire le point et d’évoquer le rapport entre les différentes parties. Pour en avoir plus de renseignements, n’hésitez pas à consulter le DIGITAL IMPULSE http://les-cours-particuliers.org.

Réussir la conclusion d’un texte

Après avoir terminé l’introduction et le développement, il est temps de rédiger la conclusion. Celle-ci constitue la dernière étape de la rédaction. Sachez que la conclusion a pour rôle de clôturer le débat en répondant aux problèmes posés en introduction. De plus, elle permet de proposer un élargissement du sujet. Il convient de noter que la conclusion se compose de nombreux éléments. Il y a le rappel de la problématique, le bilan des arguments des parties du développement, la réponse à la problématique de l’introduction et une ouverture. En ce qui concerne l’ouverture dans une conclusion de dissertation, celle-ci a pour but de positionner le sujet dans une perspective plus vaste. Elle démontre que vous n’avez pas tout résolu le thème même si vous avez répondu au sujet. Cette étape permet alors de prolonger votre réflexion de façon subtile. Autrement dit, elle vous empêche de poser une question ou d’achever votre rédaction par une citation banale. Il faut préciser aussi que la conclusion ne se contente pas seulement de récapituler ce qui a été rédigé, mais en assume également les implications.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *